AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour de la progéniture

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 132
Points : 800
Date d'inscription : 08/08/2018
Statut : Après un mariage tumultueux avec Dan Scott, Deborah divorce et se remarie avec un homme de l'âge de son fils, Derek Williams.
Occupation : Vendeuse dans une boutique de vêtements du centre commercial.
Quartier : Tree Hill's South, lieu où Derek lui a bâtit une magnifique maison.
Infos fermées
MessageSujet: Le retour de la progéniture   Jeu 9 Aoû - 4:32

DEBORAH WILLIAMS &
NATHAN SCOTT

LE RETOUR DE LA PROGÉNITURE
Je me prélassais dans mon lit, tel un chat. La boutique m'avait donné ma journée, mon mari était parti travailler, même si j'avais insisté pour qu'il reste un peu au lit. Il prenait son travail au sérieux, pauvre trésor. J'avais donc la maison pour moi toute seule, toute la journée. Je prévoyais prendre un bon bain, peut-être aller me faire bronzer sur le bord de la piscine en fin d'après-midi. Entre les deux, sûrement faire un saut au Karen's Café pour dire bonjour. Enveloppée dans mes draps, je m'étirai longuement avant de me lever presque d'un bond. J'ouvris les rideaux d'un coup, remplissant la chambre d'un soleil éclatant. J'enfilai mon peignoir et mes chaussettes, baillai un bon coup et me dirigeai vers la cuisine. Un café noir avant un bon bain, cela semblait être une excellente idée. Je fis bouillir de l'eau pour infuser mon café, puis je me postai devant la baywindow du salon. De cette fenêtre, je pouvais voir, au loin, des enfants courir dans la rue, poussant des cris et des rires. Ils semblaient courir après un ballon. Un sourire s'afficha sur mes lèvres. Je pouvais presque revoir Nathan et Dan s'amuser dans le parking devant un minuscule panier de basket. Je sirotai mon café, rêveuse. À chaque fois que Derek était loin de moi, certains souvenirs surgissaient dans mon esprit. À chaque fois, je sentais mon cœur se gonfler d'un sentiment étrange.

Après avoir siroté mon café, je me rendis dans la salle de bain où je fis couler la douche. Un t-shirt de Derek traînait sur le rebord du bain. Je le pris dans mes mains, l'approcha de mon visage et huma le discret parfum qui le recouvrait. Mon mari avait cette odeur de pin, la même qui nous envahi lorsque l'on fait une balade dans les bois. Ce que je pouvais avoir de la chance d'avoir cet homme pour partager ma vie! Je déposai le t-shirt dans le panier à linge souillé avant de me dévêtir et d'entrer dans la grande douche de verre. Je laissai l'eau réchauffer ma peau avant de me laver rigoureusement, méticuleusement. Une fois exfoliée, crémée et épilée, je sortis de la douche et m'essuyai tout aussi méticuleusement que je m'étais lavée. J'enfilai un soutien-gorge, une blouse légère et des bermudas avant de me coiffer et me maquiller.

J'allais me faire à manger lorsque l'on cogna à la porte. Je n'attendais personne et qui pourrait se présenter chez moi vers dix heures? Il y avait toujours cette petite crainte que ce soit Dan. Mais lorsque je regardai par l'oeil magique, j'aperçus mon fils, Nathan. « Bonjour, Nathan. Entre, je t'en prie. »
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 329
Points : 575
Date d'inscription : 03/05/2018
Statut : Marié à Haley James Scott. Il ne voit que par elle. Son coeur a gardé une place bien au chaud à James Scott, son fils.
Occupation : Il est un ancien basketteur professionnel. Il avait du niveau, cependant la NBA n'a pas voulu de lui et depuis, il sombre. Récemment il a touché le fond et tente de revenir à la surface.
Quartier : Le centre-ville, au plus proche de tout ce qui est utile dans une ville.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Le retour de la progéniture   Mer 22 Aoû - 17:12


On dit qu’on peut toujours compter sur ses parents. Je pense qu’il n’y a pas d’exception à cela. Peu importe les parents que l’on a. Mon père est tout juste sortis de prison et n’a pas pris le temps de venir me voir. Déjà, est-il au courant que je suis en ville ? Qui est allé le voir pour prendre de ses nouvelles ? Pas moi, alors que j’aurais dû, il reste mon père malgré tous ses mauvais choix. Et ma mère. Deborah Scott… Non. Deborah Williams. Je n’arrive pas à m’y faire à ce nouveau nom de famille. Appelons la juste Deborah ou je dirais maman. Malgré ses erreurs et nos différents, je sais que je peux toujours compter sur elle. j’ai jamais voulu lui faire du mal, alors pendant ma période d’alcoolisme j’ai coupé les ponts avec elle. Elle était heureuse, avec un autre homme, alors je ne voulais pas gâcher son bonheur. Même si je dois avouer que je préfère ma mère avec mon père, comme tous les gosses, non ? Elle était heureuse avec mon père puis elle ne l’était plus et elle a trouvé cet autre homme. Je ne l’aime pas. Il a presque mon âge et ça me dérange. Cependant, elle goûter aussi à la belle vie de couple, alors je me suis  interdis de débarquer dans sa vie avec mes problèmes. Elle m’aurait aidé, car c’est une bonne mère, cependant j’aurais gâcher quelque chose. Je ne suis même pas venu à son mariage, lui donnant comme seule raison que j’avais d’autres choses à faire et que de toute façon je n’approuvais pas son nouveau mari. C’est drôle quand on y pense car c’est totalement l’inverse de quand j’ai voulu me marier avec Haley, nonobstant, elle a laissé la chance à Haley de me rendre heureux, mais moi je ne laisse pas cette chance à Derek. Moins je le vois, mieux je me porte.

Aujourd’hui, je vais mieux. Mes démons reviennent quelques fois mais j’arrive à passer au dessus de ça. Alors, oui, je peux dire que je vais mieux. Je pense donc qu’il est tant que j’aille la voir, lui dire que je suis de retour et pour de bon. Le pour de bon, je n’en suis pas sûre puisque si Haley ne veut plus de moi, alors je partirais à nouveau, je quitterais Tree Hill car ce sera trop blessant de rester ici et de voir tout ce que j’ai vécu alors que je n’ai plus rien. Il y a quelques jours, j’ai repris contact avec ma mère, lui annonçant que je suis de retour en ville, sans pour lui dire que je resterais. Rien qu’à sa voix j’ai sentis que ça lui faisait plaisir de m’entendre. Cependant, je ne lui ai pas dit que je passerais la voir. J’avais l’impression que malgré sa voix, il y avait de la distance, de la distance pas que physique, mais sentimental. Ca m’a fait mal, nous qui étions si proche tout de même. Alors j’ai décidé d’aller la voir. Il y a pleins de choses que je voudrais lui dire. C’est vrai que je pourrais me taire sur mes problèmes d’alcool mais j’ai besoin d’en parler, de lui en parler. Puis j’aimerais tellement savoir si elle a eu des nouvelles de Haley et de James, si elle sait si ils vont bien. Moi je n’ose pas l’appeler pour lui demander son état de santé.

Alors une fois prêt à mon appartement, je prend la voiture pour rouler jusqu’à sa nouvelle adresse. Il ne me faut pas longtemps pour arriver devant sa demeure. Je me gare et contemple la maison. Elle sait les choisir. Il doit avoir de l’argent Derek, il peut lui offrir ce qu’elle souhaite, il peut la rendre heureuse. Je reste quelques secondes dans la voiture avant de me décider à aller sonner. J’espère qu’il travail, que je serais seul avec elle. Je ne veux pas qu’il écoute ce que j’ai à dire, puis même, je n’ai pas envie de le voir. Je passe dans le jardin qui devance la maison. C’est bien entretenu, je suis sûre que c’est elle qui le fait, elle aime tellement jardiner. Devant la porte, je prend à nouveau une grande respiration et je frappe. Elle ne met pas longtemps pour m’ouvrir. Elle m’accueille. J’ai envie de la prendre dans les bras mais à nouveau cette distance est présente. Les années ont passé et on a tous les deux changé.

– Bonjour maman. J’espère que je ne te dérange pas, dis-je en rentrant dans sa maison

@Deborah Williams Désolé d'avoir mis du temps à te répondre

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://six-billion-people.forumactif.com

avatar
Messages : 132
Points : 800
Date d'inscription : 08/08/2018
Statut : Après un mariage tumultueux avec Dan Scott, Deborah divorce et se remarie avec un homme de l'âge de son fils, Derek Williams.
Occupation : Vendeuse dans une boutique de vêtements du centre commercial.
Quartier : Tree Hill's South, lieu où Derek lui a bâtit une magnifique maison.
Infos fermées
MessageSujet: Re: Le retour de la progéniture   Sam 25 Aoû - 23:10

DEBORAH WILLIAMS &
NATHAN SCOTT

LE RETOUR DE LA PROGÉNITURE
Nathan avait toujours ressemblé physiquement à Dan. Il était si beau. Des cheveux bruns, presque noirs, une silhouette athlétique. Mais ils différaient d'un seul point : leurs yeux. Alors que ceux de Dan étaient plein de malice, ceux de Nathan laissaient voir sa bonté d'âme. Les années avaient passé depuis sa dernière visite, il avait changé. Ses cheveux avaient poussés, il avait les traits tirés et des yeux plus tristes que jamais. Il marchait d'un pas léger, comme s'il avait peur de casser les carreaux de l'entrée. Pauvre petit, il n'était pas chez lui. Ce n'était pas la demeure familiale où il était resté avec nous pendant 18 ans. C'était une toute autre maison, moins triste, moins familière aussi. « Bonjour maman. J'espère que je ne te dérange pas. » avait-il dit timidement. Oh, mon poussin, il avait l'air négligé. « Tu ne me dérange jamais, mon trésor » avais-je répondu. Et c'était la vérité. Il y avait une éternité que je n'avais pas vu mon fils. Je pensais le voir arriver à notre mariage, à Derek et moi, mais il n'y est pas venu. Haley et Jamie y étaient, mais sans lui, ce n'était pas pareil. Heureusement, j'avais toujours gardé contact avec la femme de mon fils. C'est elle qui m'a d'ailleurs dit qu'il était revenu à Tree Hill. Mais j'attendais qu'il fasse le premier pas, je savais qu'il avait besoin d'être seul. C'est un Scott et ils sont très renfermés sur eux-mêmes.

Je le guidai jusqu'à la cuisine et je l'invitai à s'asseoir. Il semblait mal à l'aise, se dandinant sur sa chaise. Je pris place derrière le comptoir où je m'affairai à préparer du café. « Nathan, je vais te poser une question et je veux que tu sois honnête avec moi » dis-je avant de prendre une gorgée de mon café que j'avais laissé sur le comptoir. Il était froid et, par la même occasion, infect. Je le jetai dans l'évier avant de m'en reverser directement de la cafetière. « Comment vas-tu, mon chéri? Tu as l'air si.. désemparé », je pesais mes mots. Il pourrait s'avérer susceptible, comme son père. Je lui servis sa tasse et la déposai devant lui, sur le comptoir.
Pando


@Nathan Scott Désolée pour le délai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Le retour de la progéniture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de la progéniture
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour au travail....
» Le 23 mai Varadero me voilà/et c'est grâce à vous/retour à la réalité
» Retour maison
» Retour 3D' S-Pagne...
» Retour maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Six billion people :: Tree Hill :: Tree Hill's south-
Sauter vers: