AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GHOST (NALEY)

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 23
Points : 145
Date d'inscription : 07/08/2018
Statut : Mariée à l'homme qu'elle aime depuis toujours, mariée à l'homme qui fait encore battre son coeur malgré les difficultés et l'alcool, elle sera toujours là pour lui
Occupation : Professeur de Français au lycée mais aussi maman à plein temps pour un gamin qu'elle aime plus que tout au monde.
Bric à brac : [îmg]https://thumbs.gfycat.com/AdorableCompleteDunlin-max-1mb.gif[/img]

À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal. Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...
Infos fermées
MessageSujet: GHOST (NALEY)   Jeu 9 Aoû - 20:36

Tree Hill, cette ville que tu avais quittée il y a quelques années, qui aujourd'hui était redevenue ta maison sans vraiment le vouloir. Tu avais besoin de te changer les idées, de penser à autre chose, d'oublier tes malheurs, d'oublier cette image de Nathan, ton mari allongé sur ce lit blanc des fils dans la bouche. Portable à la main tu envoyas un message à ta soeur, besoin de la voir, de parler avec elle. Malheureusement elle ne pouvait pas, elle était occupée à faire autre chose. Nouveau soupir, tu regardas l'heure et décidas de te rendre au centre commercial, l'envie de redécorer l'appartement que tu occupais.

Dans la voiture, tu laissas les larmes couler, besoin d'évacuer ta tristesse. En ce moment les places dans le parking du centre commercial étaient faciles à trouver, tu te garas mais restas dans la voiture pour pleurer et surtout pour essayer de te calmer, il ne fallait pas que tu craques ainsi. Sans lui tu étais perdue, une partie de toi était morte, comme éteinte. Tu tapas sur le volant, te regardant dans le miroir, il fallait que tu essuies tes yeux et te remarquilles légérement pour ne pas paraître folle.

Le centre commercial était assez vide et cela faisait du bien, tu marchais dans les allées tout en regardant les magasins, quand ton coeur s'arrêta de battre. Tu devais imaginer, ce n'était pas lui, pas devant toi. Tu portas ta main au coeur et tu avanças doucement "Nathan..." Chuchottas-tu sans y croire, tu lui en voulais oui, tu voulais lui faire comprendre mais tu l'aimais et l'amour était plus fort que tout surtout dans votre couple.
@Nathan Scott
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Messages : 329
Points : 575
Date d'inscription : 03/05/2018
Statut : Marié à Haley James Scott. Il ne voit que par elle. Son coeur a gardé une place bien au chaud à James Scott, son fils.
Occupation : Il est un ancien basketteur professionnel. Il avait du niveau, cependant la NBA n'a pas voulu de lui et depuis, il sombre. Récemment il a touché le fond et tente de revenir à la surface.
Quartier : Le centre-ville, au plus proche de tout ce qui est utile dans une ville.
Infos fermées
MessageSujet: Re: GHOST (NALEY)   Mer 22 Aoû - 14:16


Je hais cet appartement. Il est vide, il est déprimant. Il n’y a même pas de décoration, les murs sont colorés de couleurs froides. Il est moderne mais rien dedans ne me donne envie de rester. C’est d’ailleurs pour ça que je le quitte tous les jours. Contrairement les autres habitants, je ne vais pas au travail. Quelques fois j’aimerais. Par contre, je prend la voiture à la même heure qu’eux. Et je regarde les expressions sur leurs visages. Sur beaucoup, on lit l’envie d’aller en vacances, au bord de la mer, quitter cette ville. Mais moi, j’ai l’impression de ne pas les comprendre. J’aimerais tellement aller au travail tous les matins, faire mon travail. Après, peut-être qu’ils n’ont pas choisi de faire le leur et qu’ils sont bien obligé d’y aller pour faire vivre leur famille. Moi, sur les papiers, j’ai une famille mais l’appartement froid. Il n’y a pas les rires de mon fils, il n’y a pas l’amour de ma femme. Il n’y a rien, à part moi.

Comme tous les matins, je trouve un café au centre commercial, un café où on allait avec Haley quand on ne voulait pas aller au Karen’s Café. C’était rare mais quelques fois on se retrouvait là. Et comme il n’y a personne, notre table est libre. Comme pour me briser encore plus, je m’y installe. On me sert un chocolat chaud. Pas de café, je suis trop énervé comme ça. Bien sûr, en me regardant, on dirait que l’envie de vivre m’a quitté, parce que je pense que d’un côté c’est vrai. Mais d’un autre côté, j’ai l’impression d’être toujours énervé, en colère. Contre qui ? Moi. Je ne peux être qu’en colère contre moi de toute façon. J’ai remarqué les efforts de Haley que lorsque j’ai faillit mourir. Jamais, auparavant, je n’avais compris qu’elle avait laisser sa vie de femme de côté pour sa vie d’épouse. Je l’ai épuisé pendant bien des années et son départ a été la conséquence de tout ça.

Assis à notre table, je l’imagine devant moi. Plusieurs années sont passés. Elle doit avoir changé. Peut-être qu’elle a des petites rides au coin des yeux quand elle sourit. En tout cas, elle doit toujours être aussi magnifique qu’avant. Même si je n’étais plus moi-même, je n’ai jamais cesser de l’aimer et de la trouver belle. Cependant, je ne le montrais pas, comme un imbécile. Il me faut quelques minutes pour me dire qu’elle n’est pas là, qu’elle ne le sera plus jamais parce que je n’ai jamais eu le courage d’aller la voir ! Je finis mon café et décide de partir. Après avoir payer, je me retrouve dans la galerie marchande du centre commercial. J’ai déjà fait ces magasins des centaines de fois. Dans mes pensées, j’ai l’impression d’entendre mon prénom, loin, comme si on m’appelait d’une autre planète. J’ai envie de ne pas en tenir compte mais c’est bizarre, cette voix elle me dit quelque chose. Alors, je me retourne. Et mon coeur bat plus vite, mon cerveau ressasse tous les souvenirs qu’on a vécu tous les deux, mes jambes essaient de me porter, j’ai envie de m’écrouler par terre. « Ha… Haley ? » Je ne trouve rien de mieux que dire son prénom. Je me sens tellement coupable, tellement nul qu’elle n’aurait même pas dû m’appeler.

@Haley Scott, désolé pour le temps de réponse...

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://six-billion-people.forumactif.com
 
GHOST (NALEY)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] norton ghost
» [31/03/2017] Ghost in the Shell
» bonjour à tous
» Tutoriel désactiver la restauration systeme sous Vista
» GooredFix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Six billion people :: Tree Hill :: Tree Hill's eastside :: Centre Commercial-
Sauter vers: